Jacques Brel

Jacques Brel
Métiers
Auteur, Chanteur, Comédien
Naissance
8 avril 1929
Mort
9 octobre 1978

Jacques Brel, musicien, compositeur, auteur, poète, chanteur, mais également acteur et réalisateur, est né en Belgique le 8 avril 1929. Il est décédé à Bobigny le 9 octobre 1978. Il est l’un des plus grands représentants de la Belgique dans le monde artistique.

Jacques Brel, le poète belge le plus traduit et repris au monde
Jacques Brel n’aime que le français à l’école. Il préfère écrire des poèmes dès l’âge de 15 ans que d’apprendre les mathématiques et les sciences. Il crée une troupe de théâtre dès l’âge de 16 ans et en écrit les pièces. Son père le force à entrer dans la cartonnerie familiale, où il restera 6 ans.

Il continue à écrire et, amateur de musique classique, se met également à composer sur le piano familial. Il commence à chanter dans des cabarets bruxellois au début des années 1950. Sa puissance lyrique est très vite remarquée. Il décide alors de réaliser une maquette qu’il envoie chez un directeur artistique français.

Le jeune artiste s’installe à Pigalle et débute son aventure française en assurant la première partie de Mouloudji. Il chante ensuite tous les soirs sur la scène des Trois Baudets, participant parallèlement au festival de Knokke-le-Zoute, en Belgique.

Jacques Brel investit rapidement la salle mythique de l’Olympia, qu’il retrouvera souvent lors de sa carrière. Il édite son premier 33 tours en 1954 sous le nom de Jacques Brel et ses chansons. Il inspire déjà de nombreux artistes internationaux, et assure les premières parties de Sidney Bechet, Philippe Le Clay, avant de faire ses propres concerts.

Son premier tube est édité en 1956 : Quand on n’a que l’amour. Le succès est là et le chanteur débute des concerts et tournées à guichets fermés. Il investit les plus grandes scènes et crée Ne me quitte pas, ainsi que La Valse à mille temps à Bobino. 

Le cinéma lui ouvre ses portes. Jacques Brel s’y engouffre afin d’y suivre là aussi une brillante carrière. On le voit à l’affiche de Les Risques du métier, alors qu’il écrit encore des albums de chansons à grand succès. On le retrouve ensuite dans Mon oncle Benjamin, puis L’Aventure c’est l’aventure ou encore L’Emmerdeur.

Jacques Brel crée la version francophone de L’Homme de la Mancha, jouant lui-même le rôle de Don Quichotte. Il réalise ensuite deux films : Franz en 1971 et Le Far West en 1973. 

Outre-Atlantique et outre-Manche, l’artiste est un phénomène et ses chansons sont traduites en anglais. Après sa mort, en 1978, les hommages ne cessent de se succéder, notamment en 2016 et 2017 dans le double CD Les Géants de la Chanson, à l’Olympia. 

Anecdote :
Il est élu à titre posthume, en 2005, par le public de la RTBF, au rang du « plus grand Belge ».

Récompenses de l’artiste :
• Grand prix de l’Académie Charles-Cros pour Quand on n’a que l’amour, en 1957

Programmation( 1 résultat(s) )

  • Afficher par
  • Pertinence
1 résultat(s)