Muriel Robin

Muriel Robin
Métiers
Humoriste
Naissance
2 août 1955
Muriel Robin a toujours aimé faire rire. Entourée de ses deux sœurs et de ses parents, elle passe son enfance et adolescence à Saint-Étienne, où elle rêve de show-business, au lieu de se plonger dans les études. Après deux échecs aux épreuves du baccalauréat, elle décide de prendre son destin en main et monte à Paris.

Muriel Robin, la rêveuse qui nous fait rire
En 1977, Muriel Robin intègre le célèbre Cours Florent, tout en préparant le concours d’entrée du Conservatoire d’art dramatique. Reçue première, elle y passe trois années sous la direction de l’acteur Michel Bouquet.

Lauréate du conservatoire en 1981, elle retourne cependant vivre chez ses parents, à Saint-Étienne, et aide son père à tenir sa boutique de chaussures. Mais l’appel de la scène est le plus fort, elle rêve à présent d’une carrière au cinéma et repart à la conquête de la capitale.

En 1983, elle intègre la troupe du Petit Théâtre de Bouvard, où elle décroche un rôle dans la pièce de Philippe Bouvard Double Foyer, suivi d’un autre dans Maman ou Donne-moi ton linge, je fais une machine en 1986.

À la fin des années 80, sa carrière peinant à décoller, elle rça va toiejoint l’émission populaire diffusée sur France 3 : La Classe. En 1988, Muriel Robin fait la connaissance de Pierre Palmade, une rencontre qui va changer le cours de sa carrière.

Devenus amis, Pierre Palmade lui écrit son premier One Woman Show, Les majorettes se cachent pour mourir, qu’elle joue au Tintamarre. Le spectacle connait un énorme succès, et est suivi par deux autres, Un point, c’est tout et Tout m’énerve, en 1990 et 1991.

Après un spectacle avec Guy Bedos qui assoit sa notoriété, Muriel Robin se met à son tour à l’écriture pour Pierre Palmade, et lui créée plusieurs One Man Show, Ils s’aiment et Ils se sont aimés.

Après la mise en scène d’un spectacle D’Élie Semoun en 1998, l’humoriste se tourne vers le cinéma, où elle tourne dans de nombreux films à succès, tels que Marie-Line de Mehdi Charef en 2000 ou encore Saint-Jacques… La Mecque de Coline Serreau en 2004. 

Muriel Robin est aussi très remarquée pour ses brillantes interprétations dans des téléfilms, notamment dans Marie Besnard, l’empoisonneuse, qui lui vaut l’International Emmy Award de la meilleure performance d’actrice en 2007.

Amoureuse de la scène, Muriel Robin présente également au Grand Rex un spectacle inédit, entremêlé de sketchs et de music-hall, Au secours ! en 2005. Au cours de sa carrière de comédienne et d’humoriste, elle reçoit de nombreuses nominations aux Molières et César.

Anecdotes :
Enfant, Muriel Robin rêvait secrètement d’approcher un jour Annie Girardot, son modèle. Elle exauce ce rêve lors de sa carrière, et devient même son amie.

Récompenses de l’artiste :
International Emmy Award de la meilleure performance d’actrice pour son rôle dans Marie Besnard, l’empoisonneuse en 2007

Programmation( 28 résultat(s) )

  • Afficher par
  • Pertinence