Michel Jonasz

Michel Jonasz
Métiers
Musicien, Chanteur
Naissance
21 janvier 1947
Michel Jonasz est un musicien, chanteur, auteur, compositeur, et également acteur, né à Drancy le 21 janvier 1947. Il a une prédilection pour la musique jazz, dont il utilise les sonorités dans ses tubes.

Michel Jonasz, le plus jazzman des chanteurs de variété

Quittant l’école à l’âge de 15 ans, le jeune Michel est attiré par le monde artistique. Il hésite entre la peinture, le théâtre et la musique. Il débute une carrière de pianiste au côté du rockeur marocain Vigon, en 1965. 

L’année suivante, Michel Jonasz fonde le groupe King Set, avec Alain Goldstein. Deux chansons sont des succès : Apesanteur, puis Jezebel. Mais le chanteur se lance dans une carrière solo en 1968. Son premier disque sort sous le pseudonyme de Michel Kingset, et il part en tournée comme pianiste-accompagnateur avec le chanteur Christophe.

Michel Jonasz crée ensuite trois albums, avec la complicité de Gabriel Yared, pour Françoise Hardy. Il en sort notamment le tube : J’écoute de la musique saoule

Le succès de Michel Jonasz, qui signe sous son vrai nom, arrive en 1974, avec les singles Dites-moi et Super Nana, devenue sa chanson fétiche sur scène. Les tubes s’enchaînent et la carrière de l’artiste est couronnée de succès, notamment avec Je voulais te dire que je t’attends, La Boîte de jazz, Joueurs de Blues, ou encore La fabuleuse histoire de Mister Swing.

Artiste complet, il apparaît comme acteur dans quelques téléfilms et plusieurs films, dont Qu’est-ce qui fait courir David ? et La Doublure. Il compose également des musiques de films ou d’émissions de télévision, dont la plus connue est celle de l’émission de M6, Zone Interdite.

Michel Jonasz fait également l’expérience du théâtre, en particulier dans la pièce Les Fantômes de la rue Papillon. Il tourne encore quelques films, comme DieuMerci, Baby Phone et Il a déjà tes yeux.

Anecdote

Issu d’une famille juive qui a souffert de la Shoah, Michel Jonasz a un projet qui lui tient à cœur depuis son enfance : rendre hommage à son grand-père, cantor dans une synagogue de Hongrie, disparu à Auschwitz. Il écrit alors une pièce de théâtre, nommée Abraham, en assure la mise en scène, et part en Hongrie pour y enregistrer la bande-son. Il la joue en solo en 2009 et 2010, au théâtre de la Gaîté-Montparnasse. 

Récompenses de l’artiste

• Interprète masculin de l’année aux Victoires de la Musique, en 1985.
• 7 d’Or du meilleur générique d’émission de télévision pour Zone Interdite, en 1997.
• Grand Prix de la Sacem, en 2016.

Contacts

Deezer

Programmation( 27 résultat(s) )

  • Afficher par
  • Pertinence