Christophe Alévêque

Christophe Alévêque
Métiers
Comédien, Humoriste

Christophe Alévêque est un humoriste, également acteur, chroniqueur pour la radio et la télévision, né au Creusot le 29 octobre 1963. Il se produit sur des scènes de café-théâtre, puis apparaît sur France 2 au côté de Laurent Ruquier.

Christophe Alévêque, le trublion de la télévision et du One Man Show

Étudiant en école de commerce, Christophe Alévêque fréquente les cafés-théâtres parisiens. En 1988, il joue dans un binôme avec Olivier Lefranc, se nommant Les Stagiaires. Le duo dure trois ans, puis l’humoriste se produit en solo à Lyon, se faisant vite remarquer par des personnalités du métier.

Christophe Alévêque se voit appeler par Laurent Ruquier qui l’intègre en 1994 à son équipe de chroniqueurs récurrents, pour ses émissions de radio et de télévision, notamment dans Rien à cirer sur France Inter, On va s’gêner sur Europe 1 et On a tout essayé sur France 2.

Son personnage atypique est remarqué et aimé du grand public, grâce à ses côtés contestataires et farfelus. Après ces premières expériences, Christophe Alévêque se lance tout naturellement dans le One Man Show. Il crée son premier spectacle en 2009, qu’il joue jusqu’en 2012 et nomme Super rebelle ! Enfin, ce qu’il en reste, dans lequel il décortique l’actualité et la société à sa manière.

Il remporte un franc succès et apparaît toujours à la télévision, y compris dans des fictions, comme Doc Martin en 2013, avec Thierry Lhermitte ou encore Traveling, en 2014. Préférant les scènes de théâtre, il joue Ciao Amore au Festival d’Avignon en 2012 puis dans Deux mille ans de mensonges en 2013.

L’année 2014 est marquée par le retour de Christophe Alévêque seul en scène, avec le spectacle Christophe Alévêque déchaîné au Bataclan. Puis, il se produit avec Yvan le Bolloc’h et Jean-Jacques Vanier dans Le grand homme, sur la scène mythique de l’Olympia.

L’humoriste présente l’année suivante Ça ira mieux demain, une revue d’actualité drôle et corrosive, qu’il joue au Palais des Glaces.

Anecdote

À l’instar de Coluche, quelques années auparavant, Christophe Alévêque se présente aux élections présidentielles de 2012, sous le nom de Super Rebelle, en faisant une allocution devant le Fouquet’s. Sa « campagne » humoristique sera filmée pour un documentaire.

Contacts

Programmation( 13 résultat(s) )

  • Afficher par
  • Pertinence
13 résultat(s)