Les Fatals Picards

Les Fatals Picards
Métiers
Groupe

Groupe de rock engagé brassant aussi bien la chanson française, le punk que le reggae, Les Fatals Picards se forment en 1998. Leur musique festive et humoristique les rend vite « coupables » d’un succès fleurissant.

Les Fatals Picards, le groupe français qui ne prend pas la grosse tête

À l’origine, la formation des Fatals Picards est à l’initiative d’Ivan Callot, chanteur et guitariste, qui, avec ses compères de l’Oise, Thierry Manière, chanteur, et Bertrand Le Roy, au chant également, composent le trio du groupe Les Fourmis violentes en 1996.

Après avoir édités quelques titres, le groupe devient Les Fatals Picards et sort l’album Les onze y trônent. Mais en 1999, les acolytes d’Ivan Callot quittent le groupe, et sont alors remplacés par Régis Rodrigues au chant, Laurent Honel à la guitare, à la basse et aussi au chant, Gilles Di Giovanni à la batterie, et Éric Charpentier à la basse. En 2000, ils éditent l’album Navet Maria.

Après un turn-over de musiciens les années suivantes, et quelques nouveaux albums publiés, tel que Droit de véto, Les Fatals Picards commencent à se faire connaître auprès du grand public. Le côté déjanté et sarcastique du groupe français séduit, et le conduit en 2007 en Finlande, au 52ème Concours Eurovision de la chanson avec le titre L’Amour à la française. Il finit avant-dernier du classement final.

Un an plus tard est édité leur premier album live, Public, puis, en 2009, un album studio plus engagé que les précédents intitulé Le Sens de la gravité. La consécration des Fatals Picards arrive en 2010 : ils se produisent à l’Olympia et jouent à guichets fermés.

En 2011, la sortie d’un nouvel album nommé Coming out annonce une belle tournée, Coming Out Tour 1, suivie d’une seconde l’année suivante.

S’ensuit en 2012 un double album live, Fatals s/Scène, puis, en 2013, Septième Ciel, un clin d’œil à la parution de leur 7ème album, et enfin, en 2016, Fatals Picards Country Club.

Anecdote

Les Fatals Picards réalisent des textes aux nombreux jeux de mots en s’inspirant d’artistes, notamment de Renaud, des VRP, ou encore de Ludwig von 88. Ils aiment se qualifier de groupe « punk pour les nuls » ou de « rock indé-débile », en marge de la variété.

Contacts

Programmation( 19 résultat(s) )

  • Afficher par
  • Pertinence
19 résultat(s)