Jérémy Ferrari

Jérémy Ferrari
Métiers
Humoriste
Naissance
6 avril 1985
Jérémy Ferrari, de son véritable nom Jérémy Larzillière-Ferrari, humoriste, comédien, auteur et producteur, est né le 6 avril 1985 à Charleville-Mézières. Son crédo est l’humour noir, qu’il manie avec brio dans ses One Man Show ou à l’occasion de sketchs écrits en commun avec ses amis de la nouvelle scène française.

Jérémy Ferrari, roi de l’humour qui tape là où ça fait mal
Jérémy Ferrari rit de tout : le racisme, le handicap, le suicide, la xénophobie, la misogynie, l’extrémisme religieux... Rien n’échappe à son humour noir, pas même la misère sociale ni la solitude des personnes âgées.

Révélé par l’émission de Laurent Ruquier On n’demande qu’à en rire, il y offre de magnifiques duos déjà cultes avec Arnaud Tsamere ou encore son double au féminin, Constance. Auparavant, il avait déjà produit ses premiers spectacles dès l’âge de 17 ans, nommés De sketchs en sketchs et Moi, méchant ? annonçant la couleur de son humour corrosif. Il intègre ensuite rapidement le Cours Florent.

Les One Man Show s’enchaînent avec succès, tant avant qu’après l’émission On n’demande qu’à en rire : Mes 7 pêchés capitaux, Hallelujah Bordel !, ou, en 2016 et 2017, Vends 2 pièces à Beyrouth, qui traite de la guerre et des attentats de 2015 en France.

En parallèle, Jérémy Ferrari crée le festival d’humour de Louvain-la-Neuve en Belgique, qui met en scène des humoristes célèbres et débutants, dans des duos inédits. Grâce au succès de ce festival, il est choisi comme parrain de celui de Montreux, en Suisse. Il est aussi co-auteur et producteur d’autres humoristes, dont ses amis Constance et Guillaume Bats.

Homme de télévision également, il intervient dans les émissions Touche pas à mon poste ! sur D8, où il revient à sa manière sur l’info de la semaine et L’Émission pour tous sur France 2.

La radio lui a également ouvert ses portes pour des chroniques dans On va s’gêner et Les pieds dans le plat sur Europe 1, puis dans Les Grosses têtes sur RTL.

Côté cinéma, Jérémy Ferrari y fait une belle apparition dans Hand of the Devil d’Igor Sandman en 2012.

Récompenses de l’artiste :
Le Q d’or du spectacle de l’année par la chaîne TF1 pour Vends 2 pièces à Beyrouth le 9 novembre 2016.

Programmation( 6 résultat(s) )

  • Afficher par
  • Réduction décroissantearrow-down
Illustration